PANIER

 Spectacle
Qté
Prix

 

 Total
0
0

  

THÉÂTRE DU CAPITOLE DE TOULOUSE : A MILLION KISSES TO MY SKIN ET CANTATA


THÉÂTRE DU CAPITOLE DE TOULOUSE : A MILLION KISSES TO MY SKIN ET CANTATA

THÉÂTRE DU CAPITOLE DE TOULOUSE : A MILLION KISSES TO MY SKIN ET CANTATA

Danse

Théâtre de Verdure - Parc Sans Souci

Samedi 21 juillet 2018 - 21 h 30

A MILLION KISSES TO MY SKIN de David Dawson

 

Britannique, David Dawson est un des chorégraphes classiques les plus innovants et les plus demandés, son œuvre étant aujourd’hui au répertoire de toutes les plus grands compagnies (English National Ballet, Ballet Royal de Suède, Théâtre Mariinsky de St Petersbourg, Ballet de l’Opéra de Vienne, Ballet de Boston etc…)
 

A million kisses to my skin est une œuvre brillante sur le Concerto n° 1 pour clavier de Jean-Sébastien Bach. David Dawson a voulu par cette pièce rendre hommage à ce qu’il avait appris en tant que danseur classique et évoquer le sentiment de bonheur complet que le danseur éprouve parfois dans son travail.
 

Comme il le dit lui-même, cette œuvre a été créée comme un tableau vivant dans lequel les danseurs tentent d’incarner la musique, qui serait donc visuelle. La technique est explorée dans sa virtuosité et pousse l’exaltation au plus haut. Une œuvre virtuose qui se veut une célébration de la danse et du danseur.

 

CANTATA de Mauro Bigonzetti

 

Mauro Bigonzetti est un des grands chorégraphes italiens actuels, qui crée des œuvres pour les plus grandes compagnie, à commencer par la Scala de Milan et l’Opéra de Rome.  Son style, plastique et acrobatique, privilégie l’énergie et la vitesse. Cantata est une pièce débordante de vie, de joie, d’énergie et de couleurs, sur des chants traditionnels du sud de l’Italie. Hommage à la culture italienne méridionale et à sa tradition musicale, Cantata est « une éruption du Vésuve ».

 

Voici comment présente Mauro Bigonzetti son ballet :

« Avec sa gestuelle viscérale et passionnée, Cantata évoque la rude beauté méditerranéenne et déploie les vibrantes couleurs du Midi. Instinctive, vitale, la danse explore les multiples facettes des relations entre les hommes et les femmes : séducation, passion, querelle, jalousie.
Cantata est un hommage à la culture italienne et à sa tradition musicale, populaire dans le plus noble sens du terme. La pièce inclut des musiques italiennes des XVIIIème et XIXème siècles, des berceuses aux pizziche du Salento, en passant par les sérénades napolitaines.
J’ai pensé à ce ballet comme si l’on suivait un chemin, un trajet à l’intérieur d’un quartier de Naples. A un moment, une place, à un autre, une petite rue, puis un croisement, et enfin une place immense. Tout comme un visiteur qui marcherait dans les rues de la ville et assisterait à diverses situations. D’ailleurs les danseurs sont toujours en scène. Quand ils ne dansent pas, ils sont là, présents, comme peuvent l’être les gens sur le pas de leur porte dans un vigo (ruelle de Naples), tous dehors à regarder ce qui se passe et qui change suivant l’énergie de la journée »

 


 

 

Retour